Le forum des étudiants L1 de l'ISEM

Pour une meilleure compréhension et un dialogue profs/étudiants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Introduction à l'analyse économique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thomas.alexandre
Admin


Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Introduction à l'analyse économique   Sam 23 Sep - 14:57

Introduction :

La loi de la rareté est la caractéristique fondamentale de l’économie. Elle signifie que les besoins, ou désirs, des hommes sont de loin supérieurs aux ressources existantes pour les satisfaire. Cette loi permet de définir l’objet de la science économique : il est de trouver tous les moyens permettant de déterminer en quelle quantités ces ressources rares doivent êtres alloué parmi l’éventail des biens et services susceptibles de satisfaire les besoins humains.

Indicateur de rareté : le prix (Ex : Le pétrole, son prix augmente et le demande reste stable.)

2 moyens principaux utilisables pour réaliser l’allocation des ressources :
- La méthode dictatoriale, centralisée : on affecte en priorité et d’autorité les ressources à l’obtention des biens de production. Pour ce faire, des prix artificiel sont créer qui ne reflètent ni la rareté relative des ressources, ni la loi de l’Offre et de la Demande. Si ces prix sont fixés trop bas, un gaspillage apparaît inexorablement.
- La méthode décentralisé laisse le soin de l’allocation a un système de prix libre, autrement dit : au mécanisme de marché qu’Adam Smith à appelé la « Main Invisible ».



Dans le cadre de ce cours mettons en évidence l’importance du système de prix dans l’allocation optimale des ressources pour chacun des 3 agents économiques élémentaires dont l’étude constitue la Microéconomie : le consommateur, le producteur, le détenteur.
La portée du système de prix ressort plus encore dans l’étude des structures de marché dans chacun des choix économique au cours du temps, dans l’analyse de l’équilibre général, et de l’analyse de l’économie du bien être.


1ère approche de la loi de l’Offre et de la Demande : (tour d’horizon préalable de la notion de marché)
Un marché peut être définit comme un ensemble d’entreprises et d’individus qui inter agisseraient afin d’acheter ou vendre des biens. Bien sur, chaque acteur du marché n’a pas à effectuer des opérations avec l’ensemble des autres acteurs. Un individu, ou une entreprise, fait parti du marché même s’il n’entre pas directement en contact avec les autres. Les marchés diffèrent selon qu’ils soient dominés ou non par un nombre plus important d’acheteurs ou de vendeurs. Pour ce qui concerne l’introduction, on fait l’hypothèse d’un marché purement concurrentiel…

· La Demande de marché :
Chaque marché possède un coté Offre et un coté Demande. Le coté Demande peut être représenté par une courbe de Demande. Celle-ci montre la quantité de biens que les consommateurs souhaiteraient acheter pour différents prix.
















Courbe de la Demande mondiale du cuivre en 1990

Chaque courbe de Demande concerne une période donnée. Sa forme et sa position dépendent de la longueur de la période observée. Le déplacement de la courbe va vers la droite : plus le prix est bas, plus la Demande augmente ; à l’inverse, plus le prix augmente, plus le Demande diminue.
Chaque courbe de Demande repose sur l’hypothèse de stabilité des coûts, des revenus, de la consommation, et du prix des autres biens. C’est la clause de « Ceteris Paribus » (toutes choses = par ailleurs). La modification de ces facteurs peut entraîner les modifications de la courbe de Demande pour un bien donné.

· L’Offre de marché :
Elle peut être représentée par une courbe d’Offre donnant la quantité que les producteurs souhaiteraient offrir pour différents prix.















Offre mondiale du cuivre en 1990
Le déplacement sur la courbe d’Offre s’effectue vers le haut a droite. Cela signifie que l’Offre augmente lorsque le prix augmente aussi. Ceci semble logique dans la mesure où la hausse du prix incite les entreprises à produire et à vendre plus de cuivre. La courbe d’Offre de marché est la même pour le plupart des biens dans économie. L’Offre de cuivre repose sur l’hypothèse selon laquelle la technologie, définit comme le stock de savoir accumulé en matière industrielle, reste inchangée. A chaque évolution technologique on parvient à produire moins cher, par conséquent, les offreurs baissent leurs prix. Ainsi les changements technologiques entraînent souvent un déplacement de la courbe toute entière vers la droite. La courbe d’Offre pour un produit est également affecté par le prix des facteurs de production (travail, capital, terre) entrant dans le processus de fabrication. La baisse du prix des facteurs de production rend possible la production a moindre coût, incitant ainsi les entreprises a produire a un prix moins élevé qu’auparavant : la courbe d’Offre se déplacera donc vers la droite. A l’inverse, la hausse du prix des facteurs entraînera un déplacement de la courbe vers la gauche.

· Le prix d’équilibre :
Le prix d’un bien découle de l’interaction entre les cotés Offre et Demande du marché.
















Courbe de l’Offre et de la Demande mondiale du cuivre en 1990

Le prix d’équilibre est un prix stable, sur une période de temps donné, tel qu’aucune force de marché ne puisse le modifier. Un prix donné ne peut pas être considéré comme un prix d’équilibre dès lors qu’il ne peut pas être maintenu durablement dans le temps a cause de facteurs entraînant sa perpétuelle variations.
Dans le cas où l’Offre est excédentaire, une partie des producteurs de cuivre ne vendra plus, les stocks vont s’accroître et les producteurs devront baisser leur prix pour écouler le produit. Ainsi un prix de 2$ par livre de cuivre ne peut pas être maintenu durablement, donc 2$ n’est pas un prix d’équilibre. C’est l’inverse lorsque la Demande est excédentaire.
Le prix d’équilibre doit être le résultat de l’égalisation entre l’Offre et la Demande de marché, en l’occurrence, c’est le seul et unique prix pour lequel il n’y a pas de déséquilibre entre les quantités offertes et demandées. Par conséquent, c’est le seul prix qui peut être maintenu dans le long terme.
· Le prix effectif :
Dans la réalité le seul prix qui nous intéresse est le prix effectif, et il ne s’agit pas du prix d’équilibre. Généralement les économistes supposent juste que le vrai prix s’approche du prix d’équilibre, ce sui ne semble pas irréaliste dans la mesure où les forces du marché tendent à les faire converger. Ainsi lorsque les conditions restent stables dans le temps, le prix effectif doit s’approcher du prix du marché, c'est-à-dire : du prix d’équilibre.

Mécanisme : Tant que le prix effectif est supérieur au prix d’équilibre, il y aura pression à la baisse du prix. De la même façon, tant que les effectifs sont inférieurs au prix d’équilibre, il y aura pression à la hausse du prix.

· Les conséquences du déplacement de la courbe de demande :
Tout graphique qui montre l’équilibre Offre / Demande n’est qu’une photographie instantanée prise a un moment donné. Les résultas présentés sur la courbe #3 s’avèrent limité dans le temps car les courbes d’Offre et de Demande ne sont mesurés que sur une période donnée.
On peut alors se questionner : Comment le prix d’équilibre d’un produit évoluera t’il si sa Demande se modifie ?
Un déplacement vers la droite de la courbe de Demande se traduit par une hausse du prix d’équilibre, et par une hausse des quantités vendues sur le marché.
Un déplacement vers la gauche se traduit par une baisse du prix d’équilibre et une baisse des quantités vendues sur le marché.

· Les conséquences du déplacement de la courbe d’Offre :
Dans ce cas, on peut se questionner également : En quoi le prix d’équilibre d’un bien est il modifié lorsque la courbe d’Offre se déplace ?
Un déplacement vers la gauche de la courbe d’offre se traduit par l’accroissement du prix d’équilibre, alors qu’un déplacement vers la droite se traduit par une baisse du prix d’équilibre.


Par Aurélie du groupe 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iseml1.forumpro.fr
crocodile_167



Nombre de messages : 1
Age : 32
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Introduction à l'analyse économique   Lun 2 Oct - 3:33

Merçi


Dernière édition par le Mar 3 Oct - 4:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas.alexandre
Admin


Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Introduction à l'analyse économique   Lun 2 Oct - 12:25

Alors déja c'est alexandre mon prénom et thomas mon nom ! j'y tiens ! et puis c'est pas moi qu'il faut remrcier mais Aurélie puisque j'ai uniquement posté ses cours ! voila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iseml1.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Introduction à l'analyse économique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Introduction à l'analyse économique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» menu de noël économique
» réduction du temps de travail pour motif économique
» Histoire de la pensée économique
» Le nouveau permis et la conduite économique
» NOUVELLE INTRODUCTION : FIPAR OU LES PREMICES D'UN AUTRE ECHEC ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des étudiants L1 de l'ISEM :: Espace travail :: Analyse Economique - M. Blayac-
Sauter vers: